Safety of Journalists > Press Room > News > La FIJ organise démarre une série de formations à la sécurité en faveur des journalistes du Mali

Africa

La FIJ organise démarre une série de formations à la sécurité en faveur des journalistes du Mali

30 April 2013

Une formation à la sécurité organisée par la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) en faveur des journalistes du Mali  s’est ouverte lundi 29 avril à Bamako. Cette formation, à laquelle participent  une vingtaine de journalistes issus des différents médias du pays, est une initiative conjointe entre la FIJ et organisée en collaboration avec son affilié au Mali, l’Union nationale des journalistes du Mali (UNAJOM) et la Maison de la Presse, l’association faîtière des organisations de médias.  

«Cette formation témoigne de notre solidarité avec nos collègues journalistes et professionnels des médias du Mali en ces temps difficiles pour leur pays »,  a déclaré le président de la FIJ, Jim Boumelha. « Elle permettra aux participants d’acquérir des connaissances qui leur seront d’une importance primordiale dans leur travail pendant cette période de conflit. Elle porte également sur des conseils pratiques de sécurité  à prendre en compte afin de réduire les risques et menaces et prévenir toutes sortes de dangers dans les localités où ils seront  appelés à exercer leur métier ».

 La Formation qui se tient au Mali est une réaction de la FIJ face à la crise militaro-politique que traverse le pays et qui pose une menace à la sécurité des journalistes qui tentent d’en faire un reportage objectif.

La FIJ, considérant que la nécessité de garantir la sécurité des journalistes constitue un  gage pour leur indépendance, a développé ces dernières années une masse critique de compétences qui permettront aux journalistes d’être à l’abri des risques auxquels ils peuvent être exposés dans l’exercice de leur métier. Une dizaine de formations à la sécurité ont  été organisées l’année dernière en Afrique de l’Est avec le soutien de l’Union Européenne. Près de 200 journalistes ont été formés, permettant à  chacun de multiplier son expérience avec d’autres collègues.

«Nous ciblons particulièrement les pays à risque dont plusieurs sont situés sur le continent africain où rien qu’en 2012, 21 journalistes ont été assassinés dans l’exercice de leur fonction »,  a pour sa part indiqué Mme Beth Costa, Secrétaire générale de la FIJ.

La formation à la sécurité aborde comme thèmes : la sécurité personnelle, la planification opérationnelle des missions des médias, la planification et la préparation de la sécurité individuelle, le matériel de protection individuelle, la sécurité de l’hébergement et du lieu de travail, les mouvements en zones de conflit, les menaces balistiques et les mesures de protection, la connaissance des mines terrestres, la connaissance des enlèvements et risques spéciaux ; les émeutes et le désordre public.  

Délivrée par des experts en sécurité des médias, la formation à la sécurité  au Mali rentre dans la mise en œuvre d’un programme de la FIJ dénommé « construire une culture de la sécurité et des droits de l’homme chez les journalistes du Mali ». A terme, la FIJ avec d’autres partenaires, va procéder à d’autres formations dans la couverture du processus électoral, les reportages sensibles au conflit, les premiers soins et le droit humanitaire international.

Pour plus d'information, veuillez contacter la FIJ à Bamako : + 223 729 801 25 ou le Bureau régional pour l’Afrique à Dakar au : +221 33 867 95 86 La FIJ représente plus de 600.000 journalistes dans 134 pays du monde